Etapes pour l’établissement de règles familiales

1. S’arranger pour que tout le monde participe
Rappelez que comme vous vivez tous sous le même toit, vous devez vous entendre sur certaines règles qui devront s’appliquer à tout le monde. Les plus jeunes enfants peuvent s’assoir sur les genoux d’un grand même s’ils ne peuvent pas vraiment participer. Si un enfant ne veut pas participer, ne soyez pas vexés. Vous pouvez lui faire remarquer qu’il va manquer une occasion d’avoir son mot à dire et que les règles sur lesquelles toute la famille va se mettre d’accord s’appliquera pour lui aussi.

2. Parlez de comment vous voulez vous sentir dans la famille
Encouragez tout le monde à partager leurs idées sur quels sentiments sont confortables et lesquels sont inconfortables pour eux dans la famille.

3. Partagez sur les comportements problématiques
Demandez à tout le monde de parler librement, sans reproches ni recherche de coupables, sur des situations ou comportements que la famille peut arranger. Vous risquez d’être surpris par ce que vous entendrez ; si vous pouvez entendre des vérités de la maison parfois inconfortables, les enfants ont plus de chances d’écouter à leur tour ce que vous avez à dire.

4. Partagez des idées de règles
Identifiez des problèmes sur lesquels vous aimeriez des règles communes qui marchent. Tolérez aussi bien les idées farfelues de solutions que les plus sérieuses. Ensuite choisissez quelques difficultés en particulier. Pour chaque comportement que vous ne voulez pas pensez à un comportement que vous voudriez à la place. Remplissez la feuille « Nos règles familiales » au fur et à mesure que la conversation avance, et ensuite produisez votre propre version. Faites-la colorée et amusante.

5. Gardez les règles simples et spécifiques
Les règles doivent être claires, faciles à comprendre et réalistes. Evitez les règles du style « soyez sages, ne faites pas de bêtises… » ou « Soyez heureux, ne soyez pas tristes/en colère…

6. Décidez d’une récompense et d’une punition pour chaque règle
Quand quelqu’un applique une certaine règle, une récompense vient féliciter son choix. Quand quelqu’un enfreint une règle, une punition s’ensuit comme conséquence. Pour des règles familiales du style « parlez-vous gentiment, ne criez pas les uns sur les autres », les enfants acceptent la règle beaucoup plu facilement si les parents la respectent aussi, et acceptent une récompense et punition adaptés à eux aussi. Laissez aussi bien les adultes que les enfants décider des récompenses et des punitions.

7. Limitez les règles familiales
Un maximum de quatre ou cinq est largement suffisant. Avoir une liste courte permet à chacun de se rappeler des règles et de les appliquer.

8. Enlevez et ajouter de nouvelles règles en cas de besoin
Les règles ne sont pas gravées dans le marbre. Quand quelque chose ne représente plus un problème ayez une fête pour « suspension de règle » ! La règle s’applique toujours mais la famille peut célébrer le fait que tout le monde l’applique. Rappelez-vous de répéter combien vous aimez le nouveau comportement. Si un nouveau problème apparait, répétez les étapes 1 à 6 pour créer une nouvelle règle.

Cliquer ici pour accéder au tableau des règles familiales

 

No comments yet.

Leave a Reply

Please type the characters of this captcha image in the input box

Please type the characters of this captcha image in the input box

Powered by AKK-MobileMarketing